CESTAR – Cité Nature

Le Cestar, centre des sciences et techniques agro-alimentaires et rurales, conçoit et réalise, depuis 1989, des expositions itinérantes sur l’alimentation et l’environnement, publie des ouvrages et des CD-Rom sur les mêmes thèmes.
Le Cestar a également en charge la conception du projet du centre de culture scientifique et technique d’Arras, Cité Nature, Située sur une friche industrielle réhabilitée, idéalement placée à l’entrée principale de la ville, couvrant 25000 m2, Cité Nature constituera l’un des plus grands centres de culture scientifique en France. Le site offrira au public 4000 m2 d’exposition sur les questions très actuelles que le consommateur se pose à propos de son alimentation ou de son environnement. Le visiteur pourra aussi déambuler à travers 15000 m2 de jardins thématiques.
Lieu de culture et de rencontre entre science et nature, cet équipement sera ouvert à d’autres formes d’expression allant de l’animation à la conférence et du débat au spectacle. Ainsi conçue, Cité Nature s’adresse à un large public à qui elle donne rendez-vous à l’été 2004.
En attendant cette date, c’est l’architecte Jean Nouvel qui a été choisi pour conduire la réhabilitation du site historique de production des lampes de mineurs qui accueille le projet. Celui-ci donnera, à coup sûr, un nouvel élan au pouvoir d’attraction touristique et économique de l’Arrageois.

Voyage au centre de l’os
Calcium d’où viens-tu ? Calcium où vas-tu ?

De la gorgée de lait, où débute ce voyage, jusqu’au centre des os qui forment notre squelette, le périple est long. Chaque jour nous parfaisons l’édifice mis en construction dès les premiers mois de notre vie dans le ventre de notre mère.
De notre alimentation dépend cette ossature qui se renouvellera cinq à sept fois au cours de notre vie. Solide et vivante, elle compte plus de 300 parties à notre naissance mais seulement 206 à l’âge adulte soit quelques soudures plus tard.
Soyons pourtant vigilants car les accidents, les maladies, l’âge mettent notre squelette à mal. Il se casse, se fragilise, il faut le réparer, le soigner, et parfois hélas, se contenter de soulager.
Cette nouvelle exposition présentée par Cité Nature nous fait évoluer au centre de l’os, une partie de nous-mêmes que nous oublions facilement. C’est l’occasion de s’informer, de lire, de voir, de découvrir, de jouer. Voyons si chacun de nous sait faire fructifier son capital…osseux.

Une exposition CERIN-Cité Nature

L’exposition est présentée du 23 janvier au 11 mars 2004
Du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h.
Prix d’entrée : pour les individuels 3 euros, pour les groupes1,5 euros
Réservation au 03 21 21 59 59

L’entrée à l’exposition Voyage au centre de l’os donne également droit à la visite de l’exposition Sucrez-Vous !
tout public – famille
23/01/2004 – 11/03/2004
Le sucre et la santé, parlons-en
Cité Nature vous propose d’assister et de participer à une conférence débat sur les bienfaits et les dangers du sucre, animée par le Dr Dominique Delefosse, spécialiste en diabétologie. Jeudi 15 janvier 2004 à 20h à Cité Nature. Conférence gratuite mais réservation indispensable au 03 21 21 59 59.
parents

15/01/2004 – 15/01/2004

Aux Arbres !
Découvrir comment fonctionnent l’arbre et la forêt, apprendre leur histoire, faire connaissance avec le bois, ce matériau indispensable aux multiples usages, savoir reconnaître les arbres et la faune qu’ils abritent et pouvoir appréhender les problèmes et les enjeux de la planète forêt, c’est tout cela que propose cette exposition de Cité Nature
tout public – familles

03/11/2003 – 11/11/2003

Cyber Nature, inauguration d’un espace internet pour l’opération “Tous chercheurs” à Cité Nature
Depuis plusieurs années, la ville d’Arras et les communes de son agglomération soutiennent le développement de l’accès aux nouvelles technologies pour tous. Internet est désormais, via des lieux identifiés, cyber espace, cyberpoint, etc, accessible au plus grand nombre. Cité Nature s’inscrit dans cette offre d’outils internet et inaugure son cyber espace : Cyber Nature dédié à l’agroalimentaire et à l’environnement, vendredi 13 juin à 17h Au service, dans un premier temps, des groupes scolaires et associatifs du projet « Tous chercheurs », Cyber Nature intégrera le bâtiment principal de Cité Nature au printemps 2004. Dès lors, il sera à la disposition des visiteurs de Cité Nature qui pourront s’informer, se documenter sur les questions d’alimentation, d’agriculture, d’environnement guidé et conseillé par un animateur. Cet équipement a été réalisé grâce aux fonds de l’Union européenne dans le cadre du projet Interreg III de diffusion de la culture scientifique et technique « Tous chercheurs », au FEDER et à la Communauté urbaine d’Arras.
tout public – familles

13/06/2003 – 13/06/2003
Exposition SUCREZ VOUS ! de Cité Nature à Arras
Molécule incontournable de la vie, symbole de bonheur et de richesse, témoin des mutations de notre alimentation, le sucre est partout, plus ou moins caché. Il est présent dans la plante, bien sûr, dans ce sirop contre la toux, dans ce plat tout préparé mais aussi dans ce carburant qu’utilise notre bus quotidien. C’est à une aventure commencée il y a plus de 8 000 ans que le Cestar/Cité Nature vous convie au travers de sa nouvelle exposition. Au fil des usages anciens et modernes, alimentaires et non-alimentaires, redécouvrez un produit de base de l’agro-alimentaire, une industrie qui a produit près de 144 millions de tonnes de sucre en 2002, dont 4,6 millions rien que pour la France. Ami-ennemi, les chercheurs le traquent sous toutes ses formes car la famille des sucres ou glucides, encore appelés « oses », est nombreuse. Les industriels les fabriquent, les imitent, les transforment. Et vous ? Vous dépensez, savourez ou haïssez ces 30 kg de sucre que chacun d’entre nous consomme chaque année ? Une exposition conçue et réalisée par le Cestar/Cité Nature avec le soutien de la Communauté Urbaine et de la ville d’Arras et de la Région Nord-Pas de Calais.
tout public – familles

05/04/2003 – 30/04/2004

Nouvelles brèves de courant

Un PLD pour Clichy-sous-bois et Montfermeil en 2006
Un budget de 119 600 € a été voté par le Conseil Régional d’Ile-de-France au bénéfice de la Communauté d’agglomération de « Clichy-sous-bois – Montfermeil » pour la réalisation d’enquêtes préalables à l’élaboration d’un Plan Local de Déplacements. Ces études viseront à mieux connaître les usages actuels en matière de déplacements par tous les modes de transports afin de proposer une nouvelle organisation des déplacements en termes d’offres, d’amélioration de la qualité de service, etc. Deux études seront menées, la première concernera les ménages et leur fréquentation des lignes de bus pour les déplacements à l’intérieur et au départ de l’intercommunalité. La seconde sera réalisée auprès des salariés notamment de l’hôpital intercommunal et des zones d’activités afin d’envisager des solutions pérennes d’amélioration des déplacements des salariés, des fournisseurs et des visiteurs des établissements et entreprises. Ces études débuteront en mars 2005 pour un compte-rendu en septembre 2006.

La SNCF mise sur l’information aux voyageurs
La SNCF a inauguré, gare Saint-Lazare, le premier de ses sept futurs Centres Opérationnels Transilien (COT). Les missions de ces centres : surveiller 24h/24 le réseau SNCF en Ile-de-France et signaler au public, quasiment en temps réel, les incidents et les retards de train. La SNCF a développé des outils informatiques qui lui permettent d’avoir une vision en temps réel de tout : de la circulation, de l’état du matériel, des connaissances du conducteur….. Les techniciens pourront ainsi changer plus vite les plans de transport en cas d’incident et accélérer le déblocage des voies en cas d’immobilisation du train sur les voies.

Le transport fluvial de marchandises inscrit au budget de la Région
Le Conseil Régional d’Ile-de-France a voté un budget de 4,84 M.Euros afin de subventionner trois opérations de transport fluvial de marchandises soit :
– 4,5 M.Euros pour le programme de modernisation des barrages de Pontoise et Andrésy, la reconstruction du barrage de l’Isle Adam dans le cadre du programme interrégional d’aménagement de l’Oise au grand gabarit.
– 150 000 M.Euros pour la réalisation d’une deuxième tranche étude afin de moderniser et fiabiliser des barrages de la Seine amont, de l’Yonne aval et de la Marne
– 192 500 M.Euros pour l’extension du centre de conteneurs du Port de Gennevilliers afin de développer leur transport par voie d’eau mais aussi par rail.

Gart et UTP unis pour une stratégie de promotion du transport public
Le 9 février 2005, les présidents du GART (Groupement des Autorités Responsables de Transports) et de l’UTP (Union des Transports Publics) ont procédé à la signature d’un protocole d’accord visant la promotion du transport public et le développement d’une mobilité durable. Cet accord scelle une stratégie globale de promotion de Transport Public, via l’organisation de grandes manifestations ou d’actions, à destination des professionnels des transports publics, des relais d’opinion et du grand public. Dès 2005 ce protocole d’accord débouchera sur l’organisation de la Semaine Européenne de la Mobilité, avec un nouveau concept, du 16 au 22 septembre, et sur les èmes Rencontres du Transport Public les 12, 13, et 14 octobre prochains.

Les vélos à contresens à Paris
Depuis fin décembre, les cyclistes peuvent emprunter la rue Saint-André-des-Arts (6ème arrondissement) à l’envers. La capitale expérimente en effet les contresens cyclables dans les rues à sens unique. L’expérience va porter sur six voies situées dans des « Quartiers verts » où la vitesse est limitée à 30 km/h, à savoir les rues Saint-Honoré (1er arrondissement), Saint-André-des-Arts (6e), des-Petites-Ecuries et Faubourg-Saint-Denis (10e), Sarette et d’Alembert (14e). Ces aménagements seront signalés par un marquage au sol et une signalisation spécifique apposée de part et d’autre du contresens.

Saint-Denis prépare l’arrivée du tramway
Le grand projet de la porte de Paris qui consiste à relier le sud et le nord de la ville, créer un lieu de vie et préparer l’arrivée du tramway a démarré le 15 février avec comme première étape le déménagement de la gare de bus. Située sur le terre-plein central, cette dernière va être déplacée rue Danielle-Casanova qui sera à cette occasion réduite à trois voies de circulation. L’ambition de ce vaste projet, qui durera plusieurs années, est de réduire la place de la voiture dans ce noeud routier et autoroutier qui voit passer chaque jour 45 000 véhicules. L’objectif est de faire de ce lieu un vrai quartier de ville avec des voies dimensionnées en conséquence. Parallèlement, le 11 mars prochain, cinq kilomètres de rues du centre-ville deviendront piétonnes. Seuls les bus et les riverains qui possèdent un parking pourront franchir les bornes rétractables. Le projet du coeur de ville durera quant à lui jusqu’en 2007.

Les transports collectifs à l’heure des JO
A l’occasion de la visite de la Commission d’évaluation du CIO (Comité International Olympique) du 8 au 13 mars 2005 à Paris, la RATP, sous l’égide du STIF, a édité 10 millions d’exemplaires du « ticket t » comportant la mention « Paris 2012, Ville candidate ». SNCF transilien et Optile s’associent à cette démarche. Les responsables des transports publics d’Ile-de-France souhaitent montrer aux membres de la Commission, leur engagement à populariser la candidature de Paris à l’organisation des JO en 2012.
Le ticket sera vendu à l’unité, au tarif habituel (1,40 euro) jusqu’au 31 mars 2005 sur l’ensemble du RER et Bus.