Le miel de Paris : Du Grand Palais à l’Opéra

Le miel de Paris : Du Grand Palais à l’Opéra


La première récolte du Grand Palais a été fructueuse, les 140 000 abeilles des ses 2 ruches installés en juin dernier ont déjà produit près de 50 kg de miel ! Les 500 kg attendus pour 2010 seront commercialisés pour notre plus grand plaisir…
Miel de ParisLe miel de Paris, dit toutes fleurs, est d’une qualité exceptionnelle en raison de l’absence d’insecticides, d’engrais et de la présence de nombreuses variétés de fleurs.
Ce qui n’est malheureusement plus le cas dans nos campagnes…

Pour les abeilles du Grand Palais, elles ont le choix et peuvent par exemple butiner les fleurs de l’Elysées ou celles des Tuileries…

Les abeilles sont ainsi plus productives en ville et vivent 10 fois plus longtemps qu’à la campagne.
Les seuls inconvénients qu’elles rencontrent dans les grandes villes sont la pollution liée au gaz d’échappement et les ondes électromagnétiques, ces 2 facteurs modifient leur odorat et leur sens de l’orientation mais ne sont pas mortels, contrairement aux pesticides.

Pas moins de 300 ruches ont pris place dans la capitale sans compter une centaine de ruches sauvages, nichées dans les troncs d’arbres notamment.

Les plus célèbres sont celles du toit de l’Opéra Garnier : Installées depuis 1982, ces ruches ont permis de récolter un miel de grande qualité et vendu à prix d’or (15€ pour 120g !). Et malgré cela, les touristes se ruent dessus : Le miel de Paris n’a pas de prix !

Tous les parcs et jardins de Paris voudront bientôt leurs propres ruches… Les abeilles seront alors plus nombreuses en ville qu’à la campagne !

Avis aux nombreux melissaphobes* de la capitale !

* Phobie des abeilles, frelons, guêpes…

PUB
0 commentaire

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *