Vous avez décidé de vous lancer dans l’entreprenariat et vous souhaitez ouvrir une laverie automatique ? C’est le concept qui allie le mieux celui d’entreprendre sans avoir à gérer de grosses équipes tout en étant d’utilité publique.

Voici quelques conseils pour ouvrir une laverie à Paris de la meilleure des manières.

Première étape : faire une bonne étude de marché

Dans la majeure partie des cas, les laveries de villes sont des laveries automatiques. Nous nous basons uniquement sur celles-ci pour la suite de l’article. Étant des machines destinées à être utilisées par le public, votre entreprise sera donc un commerce de proximité. Dans ce contexte, pour que celle-ci soit rentable, vous ne pouvez pas l’implanter au hasard au risque de faire chou blanc. C’est pourquoi avant de vous lancer “pour de vrai”, mieux vaut bien préparer son projet.

L’étude de marché vous permettra :

  • De connaître le secteur de la laverie dans son contexte (tenants et aboutissants).
  • De connaître vos concurrents: le nombre de laveries de la ville, de l’arrondissement et du quartier de la capitale sur lequel vous souhaitez vous implanter.
  • De connaître leur implantation : proximité d’autres commerces, d’écoles, de cités universitaires, de bureaux, etc.
  • De connaître précisément le type d’offres qu’elles proposent : lavage uniquement, lavage + séchage, services annexes (photocopieur, accès internet, machine à café, etc).
  • De connaître la clientèle : retraité, étudiant, personnes ayant des appartements trop petits pour avoir une machine à laver, personnes écolo, etc.
  • De connaître leur santé financière : on peut facilement trouver ces informations sur le net aujourd’hui, il est donc très intéressant de jeter un œil sur le Chiffre d’Affaire de vos futurs concurrents. Si tous vos concurrents sont déficitaires, voyez cela comme un (mauvais) signal.

Grâce à cette étude de marché, vous aurez toutes les cartes en main pour savoir où, pourquoi et comment ouvrir une laverie à Paris. Il est aussi intéressant de réaliser un peu de benchmarking afin de mieux comprendre les autres entreprises du secteur. Prendre les bonnes idées qui fonctionnent, se les approprier et en faire quelque chose de complètement nouveau.

Comment ouvrir une laverie à Paris : conseils

Pourquoi ouvrir une laverie automatique à Paris ?

Paris est une ville où fourmille de nombreuses entreprises et où les opportunités peuvent être sans limite pour peu qu’on les saisisse.

De plus, c’est une ville cosmopolite avec une foule de touristes chaque année. Ces différents facteurs ainsi que le pouvoir d’achat moyen des Parisiens, sont autant de raisons qui font qu’une laverie automatique (intra-muros et en périphérie) est une excellente idée de business. Toujours pas convaincu ? Voici 3 points qui montrent le potentiel en termes de clients :

  • Le prix de l’immobilier : à Paris, celui-ci ne connaît pas de baisse et même dans des quartiers populaires comme le 19ème arrondissement, il est parfois difficile de trouver un appartement assez grand pour pouvoir avoir la place d’installer un lave-linge sans se ruiner en loyer. Nombreux sont les personnes qui n’ont pas ce luxe et n’ont que très peu de place dans leur appartement parisien.
  • Paris est la capitale de la France, c’est donc LA plus grande ville de l’hexagone. Environ 20 000 habitants au km², autant d’opportunités ou plutôt de clients potentiels.
  • Les étudiants : dans la capitale se regroupent de nombreuses grandes écoles, le nombre d’étudiants est donc supérieur aux autres villes de France. Et qui dit étudiants dit pas de machine à laver privative. Encore une belle opportunité en s’implantant à proximité d’un campus.

petit studio paris

À savoir avant d’ouvrir

Une fois votre étude de marché réalisée, vous pouvez vous atteler à jeter noir sur blanc votre business plan. C’est ce document que vous devrez présenter aux banques ou à des investisseurs pour financer votre projet, il est indispensable. Il doit reprendre les grandes lignes de votre projet ainsi qu’une partie financière : financement, rentabilité, amortissement, etc. Le projet est accepté par vos créanciers, vous pouvez maintenant réfléchir au statut de votre société.

Comment ouvrir une laverie à Paris : conseils

La micro entreprise

Ce statut simplifié permet de démarrer rapidement une activité, il suffit de se déclarer sur Internet depuis le site autoentrepreneur.ursaff et en quelques jours vous recevez votre n° de SIRET. Néanmoins, avec ce statut, vous ne pouvez pas prendre d’associer ou d’employé, vous travaillerez donc seul. De plus, vous serez limité à un plafond de CA, si vous le dépassez 2 années d’affilés, vous ne pouvez plus prétendre au statut d’auto-entrepreneur.

La SARL ou SAS

On passe ici à un “vrai” statut de société, vous serez donc imposé à l’impôt sur les sociétés. Il n’y a pas forcément de capital de départ demandé lors de la mise en place des statuts et vous pouvez prendre des associés.

L’EURL

Pas de capital de départ exigé ici non plus, et les responsabilités sont limitées. Vous pouvez prendre un associé et le patron d’une EURL est considéré comme étant un travailleur non salarié.

Et la franchise dans tout ça ?

Pour vous permettre d’obtenir une clientèle plus rapidement, vous pouvez opter pour le système de franchise. Elle n’est pas une forme juridique en soi, mais plutôt un contrat entre vous et une marque reconnue. Vous jouissez ainsi de son image et vos investissements de départ sont réduits. En investissant dans ce type de contrat commercial, vous bénéficiez du droit d’avoir une enseigne connue avec son logo et son branding ainsi que de ses méthodes et process. Il va sans dire qu’à Paris, si vous arborez le logo connu d’une chaîne de laverie automatique, nul doute que le retour sur investissement sera rapide.