Bon nombre d’investisseurs immobiliers regardent du côté de la capitale pour placer leur argent, attirés par le faible niveau de risque et le rayonnement de la ville lumière. Paris est en effet une ville attractive, sur divers plans. Le marché immobilier y suit une dynamique qui lui est propre : il est nécessaire de bien l’appréhender pour investir dans la pierre à Paris avec succès. Investissement immobilier : tout ce qu’il faut savoir sur les prix à Paris.

Marché immobilier parisien : ses caractéristiques

Le marché immobilier parisien reste dynamique malgré une baisse notable. La demande y est cependant toujours forte sur tous les types de biens proposés, y compris l’immobilier de luxe et ce malgré la hausse des prix.

La demande de logements neufs reste forte et les promoteurs sont très actifs. Investir dans la pierre à Paris s’envisage autant pour se loger avec la perspective de dégager un profit à la revente que pour de l’investissement locatif.

Ce succès lié au rayonnement de Paris à l’international induit pour les investisseurs de faire preuve d’une grande réactivité pour saisir les offres dès qu’elles se présentent. Et aussi de disposer d’un budget conséquent.

Car si les prix à Paris fluctuent au gré de l’offre et de la demande, ils comptent toujours parmi ceux des villes les plus chères au monde, ramenés au m2.

La valse des prix de l’immobilier à Paris

achat immobilier paris

Les prix de l’immobilier à Paris ont connu une forte croissance continue en l’espace de 10 ans. On note toutefois que la tendance est actuellement à la baisse.

Un phénomène en partie lié à la crise Covid, qui a mis un frein aux investissements étrangers et au tourisme dans la capitale française. Les résidents ont aussi pour certains eu envie de nouveaux horizons au moment du déconfinement.

L’engouement pour Paris a donc connu une période creuse, avec un impact sensible sur les prix immobiliers et créant de belles affaires à saisir pour les investisseurs fonciers qui abordent toujours la pierre comme une valeur refuge.  Notamment en période d’inflation telle que celle qui sévit actuellement.

Les prix au m2 restent toutefois au-dessus de la barre des 10 000 €, et s’envolent jusqu’à plus du double dans les quartiers les plus luxueux.

Patrimoine immobilier parisien : l’assurance habitation

Si les biens à Paris trouvent vite preneurs, à la location comme à l’achat ou la revente, il n’en reste pas moins préférable pour les propriétaires, compte tenu de la valeur des biens à Paris, de sécuriser au maximum leur patrimoine parisien. Une assurance habitation permet de se prémunir en cas de sinistre, que le bien soit occupé ou non. Les tarifs changent en fonction de divers critères, il faut bien entendu se renseigner et faire un devis pour son assurance habitation chez Groupama ou tout autre assureur renommé.

Propriétaire : quand l’assurance habitation devient obligatoire

Si Paris réserve de beaux biens immobiliers individuels, la majorité des biens à vendre sont situés dans des copropriétés. Par la loi Alur, l’acquéreur a alors l’obligation de souscrire une assurance habitation.

Tous les copropriétaires, qu’ils soient occupants ou non, doivent être couverts à minima par une garantie responsabilité civile.

Cela donne la garantie à chaque propriétaire d’un bien situé dans un immeuble l’assurance d’être indemnisé en cas de sinistre ; l’assurance habitation du propriétaire prenant si besoin la suite de celle du locataire si elle se révèle insuffisante ou lorsque le bien est laissé vacant.

L’assurance habitation pour le propriétaire non occupant

investir paris bonne ou mauvaise idées

Même lorsqu’il n’est pas soumis à la loi Alur pour son bien immobilier mis en location à Paris, un propriétaire peut choisir de souscrire un contrat d’assurance habitation de son plein gré.

Précisément, les compagnies d’assurance proposent une couverture assurance habitation propriétaire non occupant. Pour y souscrire, le bien ne doit pas être occupé par le propriétaire lui-même, y compris pour une courte durée.

Il s’agit pour ledit propriétaire d’un bien à Paris d’être protégé face aux sinistres causés aux tiers mais aussi à son locataire. Les dégradations dans les parties communes entre aussi dans le champ des indemnisations d’une assurance PNO.

Souscrire une assurance habitation pour se protéger des risques locatifs

L’occupant d’un logement a l’obligation de s’assurer par une garantie habitation. S’il ne se met pas en règle, le propriétaire peut souscrire lui-même l’assurance et en répercuter le prix dans le loyer demandé.

Sinon, il est possible d’inscrire une clause au contrat de location pour récupérer son bien et mettre fin sans délai au bail.

L’assurance habitation est donc à considérer dans son projet d’investissement immobilier, en termes de garanties comme en termes de coût.

Avec des taux d’emprunt accessibles, des loyers parisiens qui montent inexorablement, des prix de vente en baisse et une plus-value probable en cas de revente, l’investissement immobilier à Paris reste peu risqué et souvent opportun. Si les prix de l’immobilier parisien sont élevés, les investisseurs s’y retrouvent. A condition d’avoir étudié leur projet dans les moindres détails, sans négliger les questions annexes comme la protection du patrimoine avec l’assurance habitation idoine.