Aujourd’hui disparue et méconnue, la Piscine Deligny a pourtant eu plusieurs siècles d’existence dans Paris. En effet, c’était l’endroit à la mode ou l’on appréciait aller et être vu. Amarrée au Quai d’Orsay, elle connut son heure de gloire en 1900, quand elle hébergea les compétitions de natation des Jeux olympiques. Dans cet article, nous vous racontons l’histoire de la Piscine Deligny et de sa tragique disparition. 

L’histoire de la Piscine Deligny

piscine Deligny
@FranceCulture

La Piscine Deligny est l’un des plus anciens bains publics de Paris qui furent aménagés sur la Seine. C’est en 1785 que sont construits et installés ces bains sur pilotis. On se baigne alors directement dans l’eau du fleuve qui s’écoule à travers les planches de bois qui forment le cadre du bassin. Cependant, à l’époque cet endroit ne s’appelle pas encore Deligny. Ce n’est qu’en 1801 que le maitre-nageur du même nom y fonde une école royale de natation, c’est d’ailleurs cette même année que la piscine trouvera son emplacement définitif. 

En 1840, un réaménagement est effectué et l’on utilise notamment un bateau, le « Cénotaphe » pour créer la nouvelle structure. Ce bateau était fameux pour avoir transporté les cendres de Napoléon à Sainte-Hélène. Les nouveaux propriétaires, les frères Burgh assemblent 10 bateaux pour finir l’infrastructure. Deux bassins sont aménagés, le plus grand mesure 30 m pour une profondeur en pente douce allant de 60 cm à 2 m.

Bien des générations auront eu l’occasion de fréquenter la piscine Deligny, on y venait pour se rafraichir, pour discuter, pour faire un peu de bronzette ou même pour draguer ! Il était également possible de se restaurer ou même de profiter des salons privés. 

En 1899, la Piscine Deligny possède désormais un bassin de 50 m de long. De quoi accueillir plus que dignement les premiers championnats de France de natation en grand-bassin pour la seule et unique épreuve qui avait lieu : le 100 m nage libre. La plus grande renommée du lieu vient l’année suivante, alors que les épreuves de natation des Jeux olympiques s’y déroulent. Il convient toutefois de noter que les épreuves qui s’y déroulèrent ne furent jamais homologuées, car le bassin faisait 6 m de trop.

Ce n’est qu’en 1919 qu’est mis en place un système de filtrage qui permet d’éliminer les saletés qui jusqu’alors importunaient les baigneurs.

À partir de 1960, la Piscine Deligny devient le lieu où se déroulent des défilés de mode en maillot de bain. 10 ans plus tard, les femmes commencent à faire des bains de soleil en monokini, un député ira jusqu’à envoyer une lettre (sans effet) de protestation au ministère de l’Intérieur.

Le bassin n’était pas ouvert toute l’année et c’était la météo qui décidait le début et la fin de la saison. Pendant un temps, lorsque le bassin fermait, c’était pour faire place à un parking qui aidait à payer les frais de locations.

L’accident qui causa son naufrage

piscine deligny

En juillet 1993, après deux cents ans d’existence, la Piscine Deligny coula au fond de la Seine en moins de 40 min, suite à la faille d’un caisson situé le long des quais. Malgré les expertises qui eurent lieu après le naufrage, la cause reste encore inconnue. Il existe toutefois une théorie qui relie le drame avec un accident de péniche qui eut lieu 3 ans auparavant. Celle-ci était entrée en collision avec le bassin.

Quelques informations pratiques

Où se situait la Piscine Deligny ?

Aussi incroyable que cela puisse paraitre, ce lieu de relaxation et de détente totale se trouvait précisément entre la place de la Concorde et l’Assemblée Nationale. En effet, elle était amarrée sur le Quai Anatole-France, dans le 7e.

Qu’est-ce qu’on y trouvait ?

En plus de la partie baignade, on y trouvait un très grand solarium, c’est d’ailleurs une des raisons pour laquelle la Piscine Deligny était si réputée. Il était de bon ton de s’y faire voir lors d’une après-midi ensoleillée en train de se relaxer ou de lire un livre. On pouvait également s’y restaurer, manger un bout ou boire un café. Un bar était également disponible.

Quelques personnalités qui l’ont fréquentée 

La Piscine Deligny remportant un tel succès que certaines hautes personnalités l’ont longuement fréquentée, c’est le cas par exemple de Charles X, de Louis-Philippe ainsi que de l’ensemble des personnalités littéraires, artistiques, financières, politiques ou autres que l’on dénomme le « Tout-Paris ».

Les célèbres frères et nageurs Edgar et Jules Brandt ne manqueront pas non plus d’y faire des longueurs.

La Piscine Deligny était sans aucun doute le bain le plus prisé de tous ceux qui existaient à cette époque. Sa tragique disparition sonnera aussi la fin des baignades dans la Seine. Aujourd’hui, il est question de pouvoir à nouveau s’y baigner, d’ailleurs la piscine Joséphine Baker qui a été installée sur une péniche s’inspire grandement de l’histoire de celle de Deligny, sauf que l’eau de la Seine y est chauffée et traitée.

 

Crédit photo couverture @Twitter