La caisse d’allocation familiale est le fer de lance des aides aux personnes mise en place par le système français, réputé dans le monde entier. C’est par cet organisme que passent les demandes de millions de Français chaque année pour être accompagnés par l’État et vivre dans de bonnes conditions.

La caisse d’allocation qui gère le plus de citoyen est évidemment celle de Paris, ou le nombre d’habitants explose par rapport aux autres grandes villes de France. Vous retrouverez dans la suite de cet article les différents services proposés par la CAF de Paris aujourd’hui.

Les aides au logement, prestations les plus sollicitées

Les premières aides dont nous allons parler aujourd’hui sont les prestations les plus demandées à la CAF : les aides au logement. On en distingue trois différentes qui ne sont pas cumulables.

L’APL : l’aide personnalisée au logement

C’est la solution la plus sollicitée par les Français pour se loger. Et pour cause, elle s’adresse à tous les habitants quelle que soit votre situation. Locataires, colocataires, sous-locataires, propriétaires ou même résidents en foyer et logement sociaux sont éligibles à cette aide.

Elle est attribuée en fonction de vos ressources et celles de votre foyer. (Votre conjoint ou vos parents si vous êtes encore rattaché au foyer fiscal de ces derniers). On l’attribue selon des plafonds de ressources, selon la zone dans laquelle nous vivons. Paris est considéré comme la zone 1, donc l’endroit où le plafond est le plus élevé. Logique comme cette dernière s’adapte au prix de l’immobilier, beaucoup plus important à Paris que dans le reste de la France. (Pour plus d’informations,
contacter la CAF à Paris).

Aide au logement familiale

Dans le cas où vous n’êtes pas éligible à l’APL, vous pouvez potentiellement faire appel à l’aide au logement familiale. Elle s’applique pour alléger les loyers ou les mensualités de votre famille en cas de bail de location ou de prêt bancaire pour l’achat d’un bien. Le montant de l’aide varie en fonction de la composition de votre foyer (nombre de personnes, leurs situations…)

Aide de logement sociale

Dans le cas où vous n’êtes pas éligible à l’APL ou à l’aide au logement familiale, vous pouvez faire la demande d’aide de logement social. Elle est fréquemment attribuée aux étudiants, vivant seuls sous le foyer fiscal de leur parent, mais dans des situations de précarité parfois préoccupantes.

Les aides familiales liées à la petite enfance

Le second type d’aide proposée par la CAF sont les aides familiales liées à l’éducation des enfants.

Allocations familiales, le complément familial et le soutien familial

Ce sont des aides financières versées systématiquement aux familles qui élèvent deux enfants ou plus, sous conditions de revenus de la part des parents. Sachez que quel que soit le montant de vos revenus, vous aurez le droit à un montant minimal d’allocation familiale.

Si vos revenus sont faibles, vous aurez d’ailleurs la possibilité d’accéder à une nouvelle aide appelée le complément familial. Vous devrez pour y accéder, élever au moins 3 enfants entre 3 et 21 ans dans votre foyer. Dans le cas où vous élevez vos enfants seuls, vous avez également le droit à une aide supplémentaire appelée le soutien familial. Si votre ex-conjoint ne verse pas la pension alimentaire, vous pouvez dans certains cas faire la demande à la CAF pour pallier ce manque.

L’allocation d’éducation de l’enfant handicapé

Dans le cas où vous avez un enfant handicapé à votre charge, la CAF verse une allocation pour les frais liés à l’éducation et aux soins. Cette aide n’est pas soumise à des conditions de revenu.

La PAJE

Dès lors que vous donnez naissance à un enfant ou que vous l’adoptez en France, vous avez le droit à la PAJE, la prestation d’accueil du jeune enfant. Elle se compose comme suit : Une prime à la naissance ou à l’adoption, vos allocations familiales, la prestation partagée d’éducation de l’enfant ou encore, le complément de libre choix de la garde. À taux plein cette aide est valorisée à 171,23 euros. Le taux varie en fonction de votre situation personnelle et professionnelle.

L’aide à l’adoption

Dans le cas où vous souhaitez accueillir un enfant chez vous prochainement, une subvention existe pour vous aider dans la préparation de l’arrivée d’un enfant adopté. L’éligibilité et le montant de la prime sont calculés au regard de vos revenus et de votre situation familiale.

L’allocation de rentrée scolaire

Une aide versée aux familles pendant les périodes de la rentrée scolaire lorsque ces dernières ont des enfants mineurs scolarisés. Le montant dépend de l’âge et des besoins de votre enfant.

Aides financières et sociales en complément de revenu

services caf de paris

Autre type d’aides proposées par la CAF de Paris sont les aides financières et sociales à destination des citoyens. Ces aides sont considérées comme des compléments de revenus qui visent à vous aider pendant les périodes difficiles comme le chômage. Comme pour les aides au logement, on en distingue trois.

Le RSA : revenu de solidarité active

Cette aide, très connue en France, permet à tous les individus de plus de vingt-cinq ans de bénéficier d’un revenu minimum. L’éligibilité est calculée à partir des ressources mensuelles dont dispose votre foyer sur une période de trois mois avant votre demande.

Le lieu d’habitation n’est pas considéré pour l’éligibilité au RSA, mais la composition du foyer si. Les plafonds diffèrent si vous êtes seul ou accompagné, varient également en fonction du nombre de personnes à votre charge. Un montant forfaitaire et d’ailleurs calculé au regard du nombre de personnes à votre charge. On calcule donc le RSA comme suit : Montant forfaitaire (relatif à la composition du foyer) – Vos autres ressources et vos aides au logement.

La prime d’activité

Elles s’adressent aux personnes travaillant à temps plein ou partiel et touchant de 25 % d’un SMIC net à temps plein (293 euros) jusqu’à 154 % d’un SMIC net à temps plein (1 806 euros). Elle est versée tous les mois et elle est recalculée tous les trimestres en fonction de l’évolution de vos revenus.

Le montant forfaitaire de la prime d’activité est estimé à 553,16 euros par foyer en France. Cette somme est cependant susceptible de varier selon l’évolution de vos revenus et la composition de votre foyer.

L’allocation pour personne handicapée

C’est un complément de revenus pour toutes les personnes présentant un handicap qui les limitent significativement dans leurs activités et leur évolution professionnelle. Elle concerne généralement les personnes dont le taux d’incapacité est estimé supérieur ou égal à 80%.