Vous avez envie d’une soirée salsa, mais Buenos Aires est encore un peu loin pour vous ? Ne vous inquiétez pas, à Paris aussi il est possible de sortir et de danser sur ces airs latinos. Si vous avez prévu de vous déhancher sur ces rythmes un peu chauds, la capitale française n’est pas en reste. Dans cet article, nous vous donnons quelques adresses pour passer une soirée salsa puis nous vous détaillons également où prendre des cours de salsa. 

Où sortir pour danser la salsa à Paris ?

danser salsa Paris

La Pachanga

C’est peut-être le bar le plus incontournable pour danser la salsa à Paris. Au Pachanga, vous pouvez danser la salsa cubaine tout en sirotant un bon mojito. Il est également possible de manger un bout avec des plats aux saveurs latinos. Passé une certaine heure, le bar se transforme en discothèque et l’on y passe exclusivement des rythmes latinos ou tropicaux. 

Notez que vous pouvez prendre des cours de salsa cubaine du mardi au samedi de 19 h 30 à 21 h sauf le vendredi où l’on peut découvrir la salsa portoricaine. 

La Pachanga se trouve au 8 rue Vandamme dans le 14e arrondissement de Paris, métro Gaîté.

Le Bistrot Latino

Aussi appelé Bar de la Huchette, le Bistrot Latino est une autre des références pour danser sur des sons latins. Jusqu’à 21 h, vous pouvez y siroter un verre tranquillement. Ensuite, les lumières se tamisent et les gens commencent à occuper la piste de danse sur des rythmes latinos comme la salsa, mais aussi la bachata, le merengue ou encore le reggaeton. Pas besoin de savoir bien danser, tout le monde est là pour s’amuser. Vous pourrez trouver le Bistrot Latino dans la rue de la Huchette près du métro Saint Michel

El Diablito Latino

Plus de 20 ans que ce lieu est un emblème de la salsa. Ce club dispose de deux espaces, sur la première piste on peut profiter de l’ambiance salsa cubaine, tandis que dans la deuxième c’est la salsa portoricaine qui est à l’honneur. Ici aussi, la soirée commence par des cours pour ceux qui souhaitent se mettre au point. À partir de 22 h et jusqu’à 2 h du matin, c’est parti pour une soirée ambiancée. C’est au 45 rue Saint-Sébastien dans le 11e arrondissement de Paris que l’on peut trouver ce lieu mythique. Le métro le plus proche est Saint Ambroise. 

Le Balajo

Les soirées du jeudi soir au Balajo sont une institution dans la capitale française. Ici, la soirée commence par des cours de salsa cubaine pour ceux qui souhaitent se mettre à niveau. Suite à quoi une soirée ambiance latino démarre. On peut y écouter et se bouger sur de la salsa bien entendu, mais aussi de la bachata ou du merengue. Le Balajo se situe au 9 rue de Lappe dans le 11e près du métro Bastille. 

Salsa O’Sulli

C’est dimanche soir et vous n’avez pas envie que le week-end se finisse trop vite ? Pour danser la salsa portoricaine, le O’Sullivans est le rendez-vous des amateurs depuis plus de 10 ans. Des DJ’s, des danseurs et des professeurs internationaux sont régulièrement invités afin de donner du pep’s aux soirées. Petit plus : la piste de danse est vraiment très grande, vous serez donc à votre aise pour faire vos pas de danse. C’est dans le 18e arrondissement au 92 avenue de Clichy que se trouve le O’Sullivans.

Le théâtre du renard

Pour ceux qui ont envie de danser la salsa, mais qui ne sont pas pour autant des couches tard, le théâtre du renard est une excellente option. Ici, on peut danser dès 17 h tous les dimanches après-midi. Des danseurs expérimentés côtoient les danseurs amateurs et l’on peut prendre des cours avant que la soirée ne débute. Le théâtre du Renard est situé au 12 rue du Renard dans le 4e arrondissement. 

Le Café du Temple

Pour danser la salsa dans une ambiance festive et boire un verre entre amis ou avec des connaissances d’une soirée, les soirées « Mamba y Caché » sont idéales. Un petit bar est aménagé spécialement pour les danseurs et l’on peut y commander un très bon planteur pour un prix raisonnable. Spécialistes de la salsa on2, latinos en manque d’ambiances survoltées et débutants voulant faire leurs premiers pas, on trouve tous types de profils. Retrouvez le Café du Temple et le DJ Jerry chaque premier du mois au 14 rue du Faubourg du Temple dans le 11e arrondissement. 

Les Quais de Saint-Bernard

Les quais Saint-Bernard sont idéaux pour tous ceux qui veulent danser la salsa au grand air. L’été, plusieurs alvéoles s’ouvrent pour que chacun puisse trouver le rythme de son choix, salsa bien sûr, mais aussi bachata kizomba, ou tango. On trouve des animations presque tous les soirs à partir de fin mai et parfois des cours de danse gratuits y sont organisés. L’entrée sur les « quais de la Salsa » se situe au niveau de l’institut du Monde Arabe près du métro Jussieu.

Où prendre des cours de salsa à Paris ?

salsa Paris

Si vous voulez reprendre quelques cours avant de vous lancer sur les pistes des divers bars, clubs et espaces en plein air, il existe plusieurs studios et écoles. On vous parle ici de quelques-unes des possibilités.

Le Studio Harmonic

apprendre salsa Paris

Le Studio Harmonic c’est plus de 1400 mètres carrés disponibles pour que vous puissiez apprendre à danser près de la Bastille. Ici, il existe une grande diversité d’offre allant de la danse africaine jusqu’à la danse classique en passant bien sûr par la salsa colombienne, mais aussi le hip-hop pour ne citer que celles-là. Les professeurs sont réputés de très bon niveau. D’ailleurs, il faut savoir que les cours sont souvent très prisés, donc il faudra batailler pour vous faire une petite place.

Le Studio Massaro

Ici aussi, les professeurs sont triés sur le volet et sont d’excellents professionnels. Au Studio Massaro on peut apprendre ou tester la danse orientale, la bachata, le reggaeton, le ragga dancehall ou encore la salsa. Petite particularité, il y a aussi de la « salsa con reggaeton », comprenez un mix de ces deux danses. Notez que les cours dispensés en journée sont un peu moins chers que les cours de nuit.

L’école de danses latines tropicales

Ici, on prend des cours de danse, mais on apprend aussi sur les cultures et les pays qui sont représentés par l’école. On peut y étudier les danses originaires de Cuba, de République Dominicaine, du Brésil et de plusieurs pays d’Afrique. Les danseurs sont débutants ou expérimentés, ils viennent pratiquer le soir ou le week-end, c’est à la carte.

Il y a finalement de nombreuses possibilités pour pouvoir danser la salsa à Paris. Que ce soit dans les bars, les clubs ou sur les quais de Seine. Il est également possible de prendre des cours si l’on souhaite apprendre ou se remettre à niveau. Maintenant que vous avez toutes les informations, vous n’avez plus qu’à faire le premier pas… de danse !